Allez au contenu Allez à la navigation

ZAC des Hauts de Charmois

ZAC des Hauts de Charmois

 

Concertation

La concertation permet de donner aux habitants, aux associations locales et autres personnes concernées, tout élément d’information sur le projet, et en retour, d’intégrer toute remarque susceptible de contribuer à l’élaboration d’un projet harmonieux et approprié aux besoins.

Le dossier de concertation accompagné de son registre sont mis à la disposition du public au siège de la Communauté de Communes de Verdun, Service Urbanisme, 12 rue des Tanneries à Verdun, aux jours et heures d’ouverture au public.

     
Vue aérienne de Charmois
   
     

Un quartier durable - les Hauts de Charmois   

 

Aménager les Hauts de Charmois en  quartier « durable » est un projet phare de la collectivité.
Durable, c’est-à-dire respectueux de l’environnement, économe en énergie, à même de favoriser la mixité sociale et intergénérationnelle des résidents.

Hauts de Charmois - dessin architecte
 

Le projet en cours d’élaboration aux Hauts de Charmois, sous la forme d’une Zone d’Aménagement Concerté, répondra à ces préoccupations. Mais il constitue en priorité un projet de construction d’habitations respectant une diversité d’offres de logements. À ce titre, il répond à des besoins grandissants de la population, des jeunes ménages comme des personnes âgées. 250 à 300 logements sont prévus.

 

Évidemment la création de ce quartier nécessite aussi de prévoir ou renforcer les réseaux d’eau, d’électricité (qui seront enterrés), d’assainissement, la création ou l’amélioration d’équipements et de routes. Plusieurs voies seront ainsi aménagées sous la forme de « coulées vertes », voies douces réservées en priorité aux cyclistes et aux piétons.

 

Un quartier en pentes douces

Les voies principales, destinées au trafic routier important, épouseront les courbes de niveau des Hauts de Charmois. La pente sera ainsi limitée à 5% et limitera ainsi un écoulement trop rapide des eaux, néfaste à l’environnement et favorisant les inondations. Des voies secondaires à moins de 1% seront également aménagées pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite. Seules les voies mixtes, destinées en priorité aux piétons et cyclistes, mais utilisables aussi, à petite vitesse, par les automobiles, pourront s’affranchir des contraintes du relief.

 

La crête naturelle du Charmois préservée de toute construction

La crête naturelle des Hauts de Charmois, qui culmine à 231 mètres, sera préservée de toute construction, afin de ne pas obtu-
rer la ligne d’horizon par du bâti. Par ailleurs,  l’ensemble du secteur n’accueillera que des immeubles ne dépassant pas deux niveaux, rez-de-chaussée compris.

 

Ce secteur de Verdun bénéficie d’un environnement accueillant qu’il convient de préserver et de mettre en valeur. De petits bosquets, d’anciens vergers aujourd’hui en friches,  seront pour une part importante conservés et aménagés dans le cadre des espaces paysagers à créer. Un poumon vert au cœur des 15,6 hectares du secteur à urbaniser et qui compte déjà sur sa périphérie des immeubles et maisons d’habitation.

 

La délibération de la Communauté de Communes de Verdun initiant la procédure date du 15 décembre 2008. Une étude d’impact a ensuite été menée par la Communauté de Communes de Verdun, disponible sur internet et à la direction de l’urbanisme de la collectivité, ainsi qu’un registre de concertation mis à disposition de la population. Alors que, parallèlement à ces procédures, l’Etablissement Public Foncier de Lorraine poursuit les acquisitions de terrains, une nouvelle étape va s’engager à partir de la proposition d’aménagement élaborée par le bureau d’études Dumay. Le principe d’une Zone d’Aménagement Concerté est de permettre les échanges et la concertation avec la population sur le projet tout au long de sa maturation. La date du premier coup de pioche n’est pas encore fixée.