Allez au contenu Allez à la navigation

Exposition "Vienne 1814/1815, la Ville et le Congrès"

à partir du 28 septembre 2015

Exposition "Vienne 1814/1815, la Ville et le Congrès"

Exposition à découvrir au Centre Mondial de la Paix à partir du 28 septembre 2015
Ouverture tous les jours
De 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

18 juin 1815 : les rêves de grandeur de Napoléon s’effondrent à Waterloo. Ses conquêtes ont recomposé l’Europe, mettant fin au Saint-Empire romain germanique né après le Traité de Verdun de 843. Dès 1813, après la défaite de Napoléon à Leipzig, la chute finale s’annonce. Les chancelleries bruissent de la volonté d’un nouvel ordre européen qui puisse éviter de nouveaux conflits.

Depuis le Traité de Westphalie en 1648, jamais activité diplomatique ne fut aussi intense. Les vainqueurs veulent une solution de paix durable et souhaitent inviter les Français, futurs vaincus, à la table des négociations. Sous l’impulsion de l’Empereur François 1er et du Chancelier Metternich, Vienne est choisie. Ce sera à partir de novembre 1814. Reste à préparer la ville pour accueillir ce qui reste la première grande conférence diplomatique moderne. 13 souverains sont attendus avec leurs suites, aux côtés des milliers de participants de 200 délégations différentes. 9 mois de discussions commencent.

Le français, langue diplomatique, est d’usage dans toutes les discussions, y compris lors des nombreux bals et réceptions qui rythment les soirées viennoises. « Le Congrès danse, mais ne marche pas » diront certains…

Talleyrand, Metternich, Wellington gravent leurs noms dans l’Histoire par leur implication exceptionnelle dans la construction du nouvel ordre européen. Un redécoupage territorial s’organise pour éviter la domination d’un Etat européen sur les autres. La France est redessinée, le Luxembourg et la Belgique voient le jour…

L’acte final du Congrès de Vienne est publié le 9 juin 1815, 9 jours avant la déroute napoléonienne à Waterloo. Russie, Royaume-Uni, Prusse et Autriche sortent renforcés ; la France sauve quelques territoires. Les relations diplomatiques modernes sont nées, la guerre a été mise « hors-la-loi », mais les peuples n’ont pas été consultés…

Une exposition en partenariat avec les Archives de la Ville de Vienne, le Consulat Général d’Autriche à Strasbourg, le Goethe Institut à Nancy.

Vernissage de l’exposition, lundi 28 septembre 2015 à 18h00 en présence de Madame Erika BERNHARD, Consule Générale d’Autriche.

Le vernissage sera suivi à 19h00 d’une Conférence-Témoignage animée par le Comte Christian d’Andlau-Hombourg, Président de Paneurope France-Alsace.

Pour tous renseignements :

Centre Mondial de la Paix
Place Monseigneur Ginisty
55100 Verdun
03 29 86 55 00
contact@cmpaix.eu
www.cmpaix.eu